SCI : fonctionnement et avantages

SCI ou Société Civile Immobilière, cette société qui appartient à la grande famille des sociétés civiles patrimoniales vous permet de réaliser vos opérations immobilières sans encombre. Il est par ailleurs obligatoire que vous ayez un associé au moins, car une SCI ne peut appartenir à une seule personne. Dans ce billet, nous vous faisons découvrir le fonctionnement et les avantages d'une telle société.

Fonctionnement d'une SCI

Comme nous l’avons déjà souligné plus haut, nul ne peut détenir seul toutes les parts d’une SCI. En effet, ce type de société est détenu par plusieurs personnes qui sont toutes impliquées dans le processus de création, c'est-à-dire de la rédaction des statuts à l'extrait kbis sci.

La société est dirigée par une personne désignée par les associés ou inscrite dans les statuts de la société. En plus de désigner le dirigeant, les associés fixent clairement les limites de son pouvoir et peuvent même poser des conditions aux actes d'achat ou de vente.

Au cours des assemblées générales, les associés se réservent le droit d'intervenir en donnant leurs avis et d'apporter leurs votes. En ce qui concerne les bénéfices, ils sont répartis aux associés en fonction de leurs parts au sein de la société.

Avantages d'une SCI

Les avantages liés à la possession d'une SCI sont nombreux.

Premièrement, les conséquences liées à l'indivision sont évitées : une mésentente dans le rang des associés n'affecte pas la gestion des biens de la société car elle ne peut empêcher le gérant de prendre les décisions inhérentes au bon fonctionnement de l'entreprise.

Ensuite, la SCI comporte un avantage du point de vue de la fiscalité : une déduction d'endettement peut être effectuée pour connaître la valeur de l'actif net qu'il faut considérer en estimant les droits de mutation.

Autre avantage d'une SCI : il est possible de léguer des parts à des fins sociales et une SCI est parfaitement adaptée pour pallier aux créances personnelles car il est assez difficile de revendre ses parts.