Les dispositifs de réduction des impôts dans l’immobilier

Définie comme une façon de réduire ses impôts et taxes, la défiscalisation est aujourd’hui la préoccupation de bon nombre de personnes. Pour limiter les fraudes et encourager les citoyens à s'acquitter de leurs impôts, l’Etat a mis sur pied certains mécanismes destinés à aider les citoyens en réduisant leurs taxes. Concernant les investissements immobiliers, voici ceux qui seront encore valables durant l’année 2019 en cours!

C’est quoi la loi Pinel?

Elle est l’une des lois les plus connues en matière de réduction d'impôts sur l’immobilier. Un  magazine  web bien connu via un article en a suffisamment parlé  d’ailleurs. Il ne s’agit de lire cet article ici, mais d’en tirer les enseignements. La loi Pinel offre aux investisseurs de l’immobilier des réductions d'impôts de 12% à 21 % selon les cas. Il s’adresse surtout à ceux qui investissent dans l’immobilier neuf. Il faut tout de même savoir que depuis janvier 2018 les investissements effectués dans les zones B2 et C ne sont plus pris en compte.

La loi Pinel offre aussi à travers les acquisitions d’immeubles non meublés en territoire d’outre-mer des réductions colossales. La diminution peut atteindre 32% et ce sur une durée de 12 ans.

Les dispositifs Censi-Bouvard et DENORMANDIE

La loi Censi Bouvard est une disposition de l’Etat offre des réductions de 11 % du prix HT du bien acheté (résidence neuve meublée) par un particulier.  La remise est à étaler sur une période de neuf ans. L’investisseur qui souhaite bénéficier de la loi doit mettre la résidence en location pendant toute la durée d’étalement de la remise d'impôts.

La loi de DENORMANDIE quant à elle est destinée à ceux qui désirent investir dans de l’immobilier à rénover. Le pourcentage de réduction appliqué ici varie selon la durée de location. Elle est de 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour plus de 12 ans. Dans le cadre de l’application de cette loi les travaux à effectuer doivent rester dans la marge de 25% du montant global.