Des astuces politiques pour réduire ses impôts

L’acquittement des impôts est un devoir citoyen. Cependant les réduire constitue l’objectif de nombreux compatriotes. Il existe de nombreuses façons de réduire les impôts que de nombreux français ignorent encore. Parmi elles, les dons, et l’adhésion ou les soutiens politiques. Beaucoup ne comprennent pas toujours comment cela est possible. Voici les détails et tout ce que vous devez savoir?

Le mécanisme de réduction concernant les partis politiques

L’adhésion à un parti politique ou un don à ce dernier donne droit à une réduction d'impôts. Il suffit de cliquez ici maintenant et vous aurez toutes les informations sur cette opportunité de réduire ses impôts sur revenus. L’adhésion à un parti politique entraîne le paiement d’une cotisation annuelle. Respecter cette obligation donne droit à une diminution de taxes. Cette dernière est de 66 % du montant de la cotisation. De la même façon un contribuable qui fait un don à un parti sans y adhérer bénéficie aussi d’un avantage fiscal.

Il faut savoir que les 66 % de réduction ne doivent pas dépasser 20% du revenu à imposer, et les dons ne devraient pas aller au-delà de 7500 euros par personne annuellement. Pour un don de 15.000 euros (couple) par exemple, la réduction sera de 9900 euros. Les plafonds spécifiés regroupent tous les dons réalisés ou toutes les cotisations au cours de l’année.

Autre cas de figure

Le contribuable qui fait un don à un candidat à une élection bénéficie aussi d’une réduction d'impôts de 66% du don. Les montants sont limités et ne concernent que les élections présidentielles, européennes, législatives, régionales et municipales. Pour bénéficier de l’offre fiscale, le don doit être réalisé par virement bancaire, prélèvement systématique, carte bancaire, ou encore par chèques. Donc les paiements effectués avec de l’argent liquide ne donnent pas droit à la réduction d'impôts. Il est aussi important de savoir que le financement se fait de façon unique.